La Transvé par Transbiking, épisode 1

Bon voilà, tous n »y sont pas loin de là, mais au fil des jours vous croiserez sans nul doute des têtes connues !

(Il faudra plusieurs jours pour publier l »ensemble des images, soyez patients, et si vous n »y êtes pas, ben… c »est que vous n »y êtes pas !)

Tir groupé à la Transvésubienne

Pour la vingtième édition de la Transvésubienne le Team TransbiKING réalise une belle performance en plaçant ses trois pilotes dans les quinze premiers au scratch.

Laurent Brossard est 10ème et 2° Masters 35-39. Brice Epailly est 13ème et 1° Master 40-44. Damien Oton du haut de ses 23 ans prend la 15ème place pour sa première participation.

TransbiKING remporte du même coup le classement par équipe.

Le classement final est dominé par François Bailly-Maître qui gagne pour la troisième fois d’affilé. Chapeau François qui écrase la concurrence et donne une telle impression de facilité sur le vélo tout en restant simple, disponible et toujours avec le sourire, un grand champion !

En direct de la Transvesubienne

Peut avant la fin de la descente sur Utelle, François BM passe en tête vers 8h20. Damien Oton est 12eme, Brice Epailly et Laurent Brossard sont roues dans roues en Le Deuce Club Casino gratuit n’est pas un contresens ; c’est plus qu’une possibilite : c’est vraiment un choix que vous pouvez faire, une realite !Depenser notre argent n’est pas indispensable pour jouer aux machines a sous du Net. 17eme et 18eme places.
Au pont de Cros les choses sérieuses vont commencer, c »est la que Brice a prévu de porter son effort.

20120527-094734.jpg

Transvésubienne, jour 1

Arrivé vendredi soir dans le silence de La Colmiane le team Transbiking était de bonne heure ce matin sur les sentiers du prologue pour reconnaître le parcours. Au menu, une bonne dizaine de kilomètres à profil descendant ( 180 m et – 800) pour relier le Pic de la Colmiane à Saint-Martin de Vésubie. Avec un départ par paquet de 50 comme pour une mégavalanche et 5 minutes entre chaque vague. À ce jeu là, c »est François Bailly-Maître qui a renforcé si besoin était, son statut de grandissime favori, devant Gustav Wildhaber. Chez les filles, c »est Nadine Sapin qui prenait la tête de la course. Et les transbikers nous direz-vous ?  Ils sont mi-figue mi-raisin, comme à l »issue de la reconnaissance. Damien Oton enlève la 9e place du scratch, à 2 minutes de François Bailly-Maître, Laurent Brossard et Brice Épailly terminent respectivement 36e et 42e à environ 5 minutes du premier. Mais l »histoire s »écrira de nouveau demain, après une nuit annoncée parcourue d »averses. Le réveil sonnera vers 5 heures pour une entrée en grille à 6 heures pour une départ 30 minutes plus tard. Vous pourrez nous suivre tout au long de la journée aux avants-postes sur twitter @transbiking ou facebook.

 

Résultats complets sur le site d »UCC en cliquant ici (PDF).

 

Les vélos de la TransVé

À l’heure où se prépare la première manche de la Transvé 2012 avec un descente rapide du Pic de la Colmiane vers Saint-Martin Vésubie, voici les trois montures NGN prêtes pour l’enduro : Damien en NGN140, Laurent et Brice en NGN120 sont tous montés en mono plateau de 26 dents et K7 10vitesses 11-36. Les fourches Marzocchi 44 des NGN120 ont été up-gradé pour offrir 150mm à Laurent et 140mm à Brice coupler à des potences de 60mm pour maîtriser un angle de direction de 67°. Le lendemain uniquement les roues TopWheels à moyeux Aivee seront remplacées par un modèle avec pneus plus light.

Place à la Transvésubienne

À l »heure où ses lignes sont publiées, toute l »équipe Transbiking est sur la route en direction de la Colmiane pour l »événement de ce printemps, et l »un des objectifs majeurs de la saison, la Transvésubienne. Le temps annoncé n »est pas extraordinaire, mais il fera moins chaud Tout enregistrement abusif ou non autorise des URL integrant des marques en ligne de www.phpaide.com casino entrainera des poursuites judiciaires. que l »an passé. Pour cette 20e édition, Georges Edwards et sont équipe on fait les choses en grand en revenant aux sources de la Transvé. L »épreuve se déroule en effet en deux temps avec un enduro/DH marathon samedi après-midi et le raid, traditionnel, un poil rallongé, pour dimanche. Avec départ à 6 h 30 pour les performers. Brice partira avec la plaque n° 5, Laurent avec la plaque n°17 et Damien avec la plaque n°36, pour sa première participation.

Suivez-nous tout au long du week-end sur twitter @transbiking et sur facebook (Transbiking).

Retour sur les Chemins du soleil

Toujours faire le bilan avant de continuer. Pour l’heure, Laurent s’attaque à raconter les Chemins du soleil, comme il les a vécu. Rappelons que c’était tout d’abord une étape dans la préparation de la TransVésubienne, qui se déroule ce week-end entre La Colmiane et La promenade des anglais à Nice.

 Première étape : samedi matin, départ 8h 82km et 2740m D+

« Après un départ rapide où nous restons retranchés parmi les 6 premières équipes, nous imposons notre rythme sous l’impulsion de Brice à la faveur des premiers portages et monotraces techniques rencontrés. Nous nous retrouvons alors rapidement en tête et devons êtres très vigilants pour ne pas nous égarer et sortir de la trace, légèrement balisée. Le parcours est très long, nous ne connaissons pas du tout le secteur et gérons notre effort en affichant sur nos GPS Sportiva le profil altimétrique de l’épreuve. Ceci constituera d’ailleurs une source d’informations capitales pour bien gérer l’allure sur les énormes bosses du parcours où nous passons parfois plus de 40 minutes. Sans ces indications, il est très facile d’adopter un faux rythme ne sachant pas évaluer les difficultés restantes. Nous terminons cette première étape en 4h56 avec une confortable avance pour une moyenne de 18km/h.

Deuxième étape  : Samedi soir, départ 21h30, 46km 1500m D+

 « Nous décidons avant l’épreuve de nous caler dans la roue de l’équipe de locaux qui nous talonne et qui connaissent le parcours par cœur. Il n’en sera rien en course puisque après quelques kilomètres et un départ très et trop rapide, Brice se place en tête et donne le rythme. Il ouvre la trace de nuit avec sa petite lampe frontale pas assez puissante, pilotant exclusivement au GPS seul devant la meute ! A l’approche des points de contrôle, je le rejoins pour pointer pendant qu’il prend des repères de navigation et continue son chemin. Dans les derniers kilomètres, nous sommes repris par l’équipe du talentueux Thomas Dietsch et produisons un gros effort pour rester devant avant la dernière descente annoncée très technique. Nous terminons en tête pour quelques secondes en 3h pour une moyenne de 15km/h. »

Dimanche matin, départ 7h30, 59km, 1700m D+

La nuit fut beaucoup trop courte et le réveil est douloureux ! Comme chaque fois, le départ est trop rapide et les équipes attaquent tour à tour. Je me cale dans la roue de nos adversaires directs et décide fermement de ne rien lâcher jusqu’au bout. Nous répondons tour à tour à quelques attaques et nous employons à ne pas céder. A la lecture du profil altimétrique sur nos écrans nous passons même en tête dans la dernière bosse dans la douleur. Le GPS affiche le nombre de kilométres restant à parcourir et malgré les petits chiffres qui s’affichent, la fin est un calvaire. Sur une partie roulante, nous somme repris et même si je lis qu’il ne reste que 6 km dont une bonne partie en descente l’ambiance est tendue ! Nous arrivons bientôt en haut du dernier pic qui s’affiche sur mon profil et lâchons nos dernières forces pour l’ultime descente vers Dieulefit. Nous franchirons la ligne d’arrivée dans la roue de nos adversaires après 3h36 d’effort à 17km/h.

Le tout après plus de 11 heures sur la selle pendant le week-end !

Pour lire le compte-rendu complet de Laurent, c’est par ici !

 

Victoire aux Chemins du soleil

Voilà, c’est fait. C’est un peu une surprise que cette victoire du team TransbiKING au terme des Chemins du soleil mais ne boudons pas ce plaisir. Au départ, pour Brice et Laurent, il y avait l’envie de peaufiner la préparation pour la Transvésubienne, de terminer un cycle d’entraînement en beauté avant de plonger dans la piste de la Colmiane. Mais ils sont joueurs tous les deux, et une fois en tête dans la première étape, ils n’ont plus lâché le morceau ! Vainqueur donc de la première étape avec 4 minutes d’avance sur la deuxième équipe et 11 minutes sur la troisième, ils pouvaient voir venir. Après un peu de repos pour digérer les 85 km et 2700 m de d+, ils se sont tous deux alignés au départ de l’étape nocturne avec l’idée de récupérer.

« Brice a roulé fort pendant une heure »

« Le problème c’est que même si nous avions décidé d’avancer plus raisonnablement, Brice a roulé à fond pendant une heure » explique Laurent. Ce qui a eu pour effet premier de les maintenir en tête de l’étape nocturne, malgré un éclairage un peu juste, et de les conduire jusqu’à la victoire d’étape, un peu avant une heure du matin. Quatre heures et demi de sommeil plus tard, ils s’alignaient tous deux au départ de la dernière étape, encore près de 60 km, pour rallier Dieulefit. Furent-ils raisonnables ? A priori oui : « nous avions décidé de gérer la course parce que nous avions de l’avance, donc notre objectif c’était de rester dans les roues de Thomas Dietsch et Jérémy Gillmann, les deuxièmes du classement, ce que nous sommes parvenus à faire jusqu’à l’arrivée » qu’ils atteignirent de conserve. Et ce en dépit d’un parcours très roulant où les mono-plateaux équipant les Engine-Lab du team se sont révélés parfois un peu juste pour suivre le rythme imposé.

Vers la Colmiane

Qu’importe, la victoire est belle, les héros sont « décalqués » nous ont-ils dit au téléphone après l’arrivée. Et il reste  6 jours pour récupérer avant d’attaquer la Transvésubienne. Rendez-vous en Vésubie dès vendredi soir prochain, non plus pour un duo mais un trio, Laurent Brossard, Brice Epailly & le petit scarabé Damien Oton.

Plus d’infos sur le site des organisateurs des Chemins du Soleil en cliquant ici.

Laurent et Brice en tête des Chemins du soleil

Placés tout en fin de préparation pour la Transvé, les Chemins du soleil ont été un terrain de jeu parfait pour Brice et Laurent qui se sont adjugés les deux étapes du jour, 85 km en ligne pour 2700 m de D le matin et 45 km en boucle pour 1400 d de nuit avec un départ à 21 h 30 et une arrivée trois heures plus tard. Si l »avance sur les second était confortable ce midi, quatre minutes sur Yohan Piguet et Jérôme Lassale, les locaux de l »étape, et 11 minutes sur Thomas Dietsch et Jérémy Gillman, elle fut réduite à quelques secondes ce soir, une vingtaine, Brice et Laurent terminant juste devant Thomas Diestch et Jérémy Gillman (qui semblait aller mieux après ses crampes matinales).

La première place du général risque toutefois d »être difficile à conserver demain sur un parcours d »une cinquantaine de kilomètres annoncé très roulant. Pas facile en effet de prendre les roues des autres avec un mono-plateau devant ! « C »est vrai que nous faisons la différence avec nos vélos dans les descentes, mais sur le plat, nous ramassons comme c »est pas permis » expliquait Laurent à l »arrivée de l »étape nocturne avant d »aller manger un morceau et dormir un peu. Il ne fallait pas traîner, le départ sera donné ce dimanche à 7 h 30. Les photos sont de Laurent Brossard.

 

Transbiking 09 : La fin de la fin…

Tout a bien une fin, en espérant ne pas vous avoir laissé sur votre faim pour le coup, voici les dernières images prise tout au long de la seconde journée de la free mob Transbiking 09 par Athanaël. Il faudra attendre 2013 pour y regoûter. Vous en serez ?